INTRODUCTION AU COMITE D'IMPARTIALITE

L’IRICE s’appuie sur l’expertise des membres d’un Comité Scientifique et Technique de la certification Effinature. Le comité Comité Scientifique et Technique a pour mission de participer à la rédaction des référentiels de certification Effinature Construction, Rénovation, Aménagement, Exploitation et Photovoltaïque et à leurs révisions successives, d’assurer le bon fonctionnement, le développement, la gestion, la protection et la promotion de ces certifications.

Le comité réunit les parties intéressées du secteur considéré par la certification Effinature (architectes, écologues, maîtres d’ouvrages, foncières, aménageurs, collectivités, bureau d’études).

La composition du Comité Scientifique et Technique de la certification Effinature est fixée de manière à respecter une représentation équilibrée entre les différentes parties concernées. Elle est disponible sur simple demande auprès de l’IRICE.

QUELS AVANTAGE POUR LES MEMBRES DU COMITE

Les membres du Comité apportent leur expertise pour :

  • Bénéficier de résultats innovants pour préserver et valoriser durablement la biodiversité ;

  • Accéder aux connaissances scientifiques les plus récentes pour aider à la prise de décision ;

  • Décider en toute connaissance de cause en s’appuyant sur des méthodes de synthèse de connaissances scientifiques uniques en France ;

  • S’informer sur les évolutions réglementaires touchant les activités de recherche et de développement sur la biodiversité (loi sur la reconquête de la biodiversité, Accès aux ressources génétiques et de partage des avantages découlant de leur utilisation (APA), etc.) ;

  • Participer à des groupes de travail ou des comités d’experts dans des instances nationales ou internationales ;

  • Financer des projets de recherche (mécénat ou crédit impôt recherche) ;

  • Transférer et valoriser leurs expériences de terrain en tant qu’experts non-académiques (colloques)

  • Échanger avec les membres du comité ou d’autres parties prenantes ;

  • Nouer des partenariats avec des équipes de recherche ;

  • Participer aux réflexions sur les politiques publiques ou privées de la biodiversité ;

  • S’engager en faveur de la biodiversité (Appel du Cos pour la COP 21 – Climat et biodiversité, Rencontre avec les candidats à la présidentielle pour présenter leurs propositions en faveur de la biodiversité).